21/07/2014

Roussillon, village d'ocres

Roussillon vient de "rouge", rouge comme la terre, rouge comme la peau après le soleil, rouge comme toutes ses maisons peintes en camaïeu d'ocres.

Le campanil, installé au-dessus d'une ancienne porte des remparts, est le point central autour duquel s'enroulent les maisons.



 Évidemment on visite aussi à Roussillon l'incontournable sentier des ocres: l’effervescence des couleurs chaudes, vraies, naturelles. Les couleurs qui riment pour moi avec l'été, Provence et chaleur.



 Je re-regarderai ces photos quand il fera gris à Paris ;-)


3 commentaires:

Gaelle a dit…

Quelles couleurs magnifiques !!

Anonyme a dit…

j'y vais ds 15 jours
trop hate!!
j'ai l'impression d'être déjà en vacances grâce à vous!

Mazarinette a dit…

Ce village est vraiment sublime, je ne m'en lasse pas! Je ne sais pas si tu as eu le temps de visiter Lourmarin et Gordes au passage?
Belle journée!